STAYER -FR : Le blog 100 % demi-fond et derny

STAYER -FR :  Le blog 100 % demi-fond et  derny

MARC SEYNAEVE ou le demi-fond dans les années difficiles


Le site " Les Fondus du demi-fond" avaient mis en ligne il y a quelques années de cela ce sujet sur l'un des meilleurs serviteurs du derrière moto,le champion Franco-Belge Marc Seynaeve. Quadruple champion de France des stayers, il a eu le mérite de pratiquer la discipline à une époque où beaucoup s' efforcaient à la faire disparaître.

 

Par sa valeur et la crédibilité de ses performances, il a été de ceux qui ont permis au demi-fond de passer le cap du vingtième siècle. Rien de moins.

Alors, pour toutes ces bonnes raisons, Stayer Fr est descendu à la cave pour y ressortir ce petit morceau d'histoire et remettre en ligne cet interview réalisé en 2007. Bonne lecture et salut Marc si ces lignes arrivent jusqu'à toi ... 

 

A SIGNATURE BOOK NLLE EDITION - Copie - Copie.jpg
A SIGNATURE LA COUVERTURE Couverture Image (2) - W Copie 1 - Copie - Copie - Copie - Copie.jpg

 


 

SEYNAEVE Marc 2001-06-00 FRANCE DEMI-FOND ANGERS (7)P DEMANGEOT - Copie.jpg

photo Jacques Demangeot

 

 

MARC SEYNAEVE : L’interview

 

 

En préambule, je me dois de vous préciser que je tenais  à mettre en ligne, un jour ou l’autre, une interview de Marc Seynaeve, car je tenais à célébrer un coureur qui a eu le mérite d’exercer ses talents à un moment ô combien difficile ( les années quatre vingt-dix)  pour notre spécialité. Par son obstination à pratiquer le demi-fond, une spécialité dont à l’époque la fin pouvait sembler prochaine, par la crédibilité qu’il lui a apporté de par la valeur de ses performances, Marc Seynaeve méritait qu’un hommage lui soit rendu dans ces colonnes par les FDDF …  Dont acte …

 

Et comme le parcours de Marc Seynaeve est indissociable de celui de son entraineur Michel Barrault, nous avons pensé que cet hommage devait tout naturellement  s’étendre à ce dernier  … Et nous remercions Jean Court de l’avoir rédigé pour les FDDF, ainsi que Marc Seynaeve et Madame Barrault.

 

 SEYNAEVE  Marc photo JM Le tailleur JML - Copie.jpg

photo Jean-Marie Letailleur

 

NOM : SEYNAEVE        

PRENOM  : Marc

LIEU DE NAISSANCE  : Lille

DATE DE NAISSANCE  : 31 Janvier 1965

NATIONALITE  : Franco-Belge

 

Les FDDF : «  Marc, veux- tu bien nous parler un peu de la ville où tu résides et de région ? »

«  Volontiers … J’habite depuis maintenant seize années à Tours dans l’Indre-et-Loire. Tours est une ville riche en histoire et sites touristiques. Cette région est traversée par la Loire avec ses châteaux, ses paysages riches en couleurs, et est très touristique … »

 

« Ton premier contact avec la compétition cycliste ? »

«  Mon premier contact avec le cyclisme de compétition remonte à plus jeune âge, avec ma famille : père, oncles, grands-parents … J’ai fait ma première compétition en 1982 … »

 

 « C’ est la pratique de la route, ou celle de la piste qui t'a amené au demi-fond ? »

«  C’est la pratique de la course sur route qui m’a amené à pratiquer le demi-fond »

  

« Alors, comment es-tu venu à la course derrière moto ? »

«  C’est la rencontre avec mon entraîneur et ami Michel Barrault, aujourd’hui hélas disparu, que j’ai rencontré lors d’une course sur route, et qui m’a proposé de faire un essai derrière la moto avec lui. Michel a été pour moi celui qui m’a permis, de par ses conseils et ses connaissances, d’obtenir quatre titres de Champion de France de demi-Fond. »

 

« Quels sont les moments les plus forts de ta carrière ? »

«  Mes plus beaux souvenirs de compétiteur en demi-fond sont : mon premier titre de champion de France, en 1994, mon dernier titre en 2001, et les Six Jours en Allemagne.  »

 

« Quand as-tu débuté en demi-fond ? »

«  Ma première course de demi-fond s’est déroulée le 30 Juillet 1993 à Bordeaux, aux championnats de France. Avec Michel, nous avons finis troisièmes »

 

MS 2.jpg

Toujours dans le sillage de son ami Michel Barrault -  photo Marc Seynaeve

 

« Lequel de tes quatre titres de champion de France t'a procuré le plus de plaisir ?  »

"  Tous mes titres de Champion de France m’ont procuré un grand plaisir; le dernier, en 2001, à Angers, sans aucun doute, plus que les autres … Michel et moi avions une revanche à prendre ! »

 

« Comment se sont passés tes adieux à la spécialité »

«  Notre dernière course s’est déroulée en 2002 à Brest. Michel était déjà gravement malade (il est décédé en Septembre 2002) lors du championnat de France (troisième) et mon plus grand regret est de n’avoir pu offrir à Michel une dernière victoire … »

 

« Quand as-tu pris la décision d'arrêter le demi-fond ?  »

«  J’ai pris la décision de ne plus pratiquer le demi-fond au décès de Michel. Je savais que jamais je ne pourrai retrouver un tel entraîneur, mais surtout un ami sincère. »

 

SEYNAEVE Marc . photo JM Le tailleur2jpg JML - Copie.jpg

 photo Jean-Marie Letailleur

 

« Au cours de ta carrière, ou as-tu été le plus impressionné ?  »

«  En Allemagne et en Suisse : les 6 Jours et les deux championnats d’Europe à Berlin et Erfurt. Une expérience très enrichissante, j’ai beaucoup de respect pour ces coureurs expérimentés … »

 

« Que fais-tu désormais ? »

«  Je suis actuellement Educateur sportif et entraîneur à Saint-CYR Tours V.L .A.C Club Cycliste. Mon principal projet est de continuer  à former des jeunes coureurs et les aider à parvenir au cyclisme de haut niveau. »

 

                    

 

 

////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

 

 MS.jpg

 

 

Le Palmarès de Marc Seynaeve

 

Demi-Fond :

4 Titres de Champion de France (1994-1996-1997-2001)

2 fois second (1999 et 2000)

2 fois troisième (1993 et 2002) (pas de championnat de France de demi-fond organisé en 1995 et 1998)

1 Manche aux 6 Jours de Dortmund

Participation aux Championnats d’Europe de Demi-Fond en 1995 et 1997

 

ROUTE

Environ 90 victoires

2è du Tour des Flandres

3 fois Champion du Hainaut (Belgique)

6è Championnat de Belgique

Vainqueur Paris-Rouen 1987 avant de passer professionnel

Vainqueur du Grand Prix de Belligniesen 1985

Vainqueur du Grand Prix Esperaza en 1986

 

Coureur Professionnel chez Histor Sigma de 1987 à 1989

Coureur Professionnel Indépendant de 1990 à Fin 1992

 

////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

 

 

La passion habitait Michel Barrault

 

 

Si en 1982 « la relance du Demi – Fond », décidée par Lucien Bailly, Directeur Technique National de la Fédération Française de Cyclisme a permis à Michel Barrault de nous rejoindre, celui-ci avait déjà, à titre personnel, initié sa formation à l’aide d’une moto  Honda construite de toutes pièces, suivant son imagination, mais à l’image de nos motos règlementaires.

 

Cette moto Honda 350  est toujours en service, à l’intention des « candidats entraîneurs », car sensiblement plus légère et plus maniable que nos Yamaha.

 

Notre Michel était sympathique, attachant, passionné, travailleur et de ce fait, il ne laissait personne indifférent bien qu’il ne laissa rien au hasard.

 

Ses qualités jointes à son obstination allaient permettre à ce dernier de devenir un élément incontournable de nos organisations ; il fut, en effet, l’élément de base, favorisant l’expression de la discipline sur les pistes des vélodromes de Bressuire, Poitiers et Descartes, où se dérouleront les 15 et 16 Juillet prochains les Championnats de France 2006.

 

Michel était un « formateur », il avait donc, tout naturellement « attiré » et « entrainé », au sens noble du terme et parmi d’autres, Rémi Graveleau, Jean- François Pouyet, Pascal Chollet, André Gouin, Jean-Pierre Charles, Joel Palmace, Gérard  Simmonot, Eric Samoyeault, Marc Seynaeve et Anthony Gillot.

 

L’ensemble de ses qualités morales et technique sa permis à Michel Barrault de se construire un enviable palmarès ; en effet, il fût Champion de France de la discipline avec successivement : André Gouin en 1987, Pascal Chollet en 1990, Marc Seynaeve en 1994, 1996, 1997 et 2001. Michel aurait pu également revendiquer une bonne partie du premier maillot conquis par Anthony Gillot en 1999 à Coueron.

 

Michel, qui nous a été enlevé trop tôt, aura marqué de son empreinte, et de la plus belle manière, son action parmi nous.

 

Jean Court

 

 

2001 : le dernier titre de Marc Seynaeve aux côtés de Michel Barrault  - photo Jacques Demangeot 



10/12/2015
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sports pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 112 autres membres