STAYER -FR : Le blog 100 % demi-fond et derny

STAYER -FR :  Le blog 100 % demi-fond et  derny

LA PAROLE AUX ORGANISATEURS : L'INTERVIEW D'ERIC RAMOS, LE PERE DU CRITERIUM DE LONGJUMEAU

INTERVIEW D' ERIC RAMOS,

le Maître d’œuvre du Criterium de Longjumeau

 

 

STAYER FR : «  L’idée d’un Critérium derrière derny disputé dans les rues de Lonjumeau t’es venue quand, et comment » ? »

Eric Ramos : "J’ai été invité en 2015 par les organisateurs du Critérium de Castillon la bataille et de Marcolès, et j’ai été conquis par la ferveur populaire qui il y avait sur ce type d’épreuve. Aussi, de retour sur Paris, je me suis dit qu’il y avait une place pour ce type d’épreuves en Ile de France, avec toutefois une amélioration pour le spectacle, d’où l’idée de « derny » ..."

 

STAYER FR : « Avais-tu toi-même disputé des courses derrière derny  » ? »

Eric RAMOS : " Non, j’avais déjà roulé derrière « derny » à l’entrainement lorsque j’étais plus jeune, mais jamais en compétition, et je suis pas le seul puisque bon nombre de pros m’ont avoué n’avoir jamais roulé derrière ces engins en compétition avant le critérium de Longjumeau ... !"

 

 

STAYER FR : « Quelles sont les difficultés que rencontre un organisateur pour mettre en place ce type de manifestation ? Quelle différence par exemple par rapport à ta cyclosportive   (la Velostar) ou par rapport aux autres courses que tu organises ? »

Eric RAMOS : "Une fois l’idée avancée, il me fallait trouver une ville d’accueil, et trouver en Ile de France un maire qui nous suive. Aussi, naturellement, nous nous sommes tournés vers Longjumeau, avec qui nous avions déjà travaillé pour le départ du Tour 2010. Après, cela m’a semblé plus facile qu’une cyclosportive car nous restons sur une seule et même ville, alors que les cyclos traversent souvent une trentaine de communes ce qui multiplie les complications."

 

STAYER FR : « Quel regard portes-tu sur ces deux éditions du Critérium ? Leur succès a-t-il été à la hauteur de tes espérances ? »

Eric RAMOS : "Oui, je dois dire que le succès a été de suite au rendez-vous, avec un public de connaisseurs présents la première année, et très populaire pour la deuxième édition, puisque nous avons doublé l’affluence, ce qui montre que nous sommes sur la bonne voie  !" 

 

 

STAYER FR : « Des points de vue organisationnel ou sportif, « il y a de la place » ou non pour des évolutions ? Et si oui, lesquelles ? »

Eric RAMOS : "Oui, bien sûr, il faut toujours essayer de s’améliorer et pour ce faire, nous envisageons de développer les animations au village avec notamment des espaces de jeux pour les enfants"

 

STAYER FR : Quel est le budget moyen par poste (animation, sonorisation, sécurité, équipages coureurs/entraîneurs, podiums etc …) du Critérium de Longjumeau ?

Eric RAMOS : " Une organisation de ce type nécessite un budget assez important bien sûr, car il s’agit d’une épreuve inscrite au calendrier professionnel, mais il faut dire que la ville, le département, l’agglo et la région nous aident bien à boucler le budget" 

 

STAYER FR : « Sur quels moyens humains et quelle logistique t’appuies-tu ? »

Eric RAMOS : " Pour la logistique d’organisation-  et comme pour nos cyclosportives -, je m’appuie sur une équipe extraordinaire d’une trentaine bénévoles du Team Cycliste Morangis, mais aussi de l’aide efficace de tous les services de la ville de Longjumeau"

 

STAYER FR : «  As-tu eu des « retours », tant que de la part de tes confrères, de coureurs, du public, des édiles locaux, de la presse – sportive ou non - sur ces deux éditions ? »

Eric RAMOS : "Oui, bien sûr, et c’est ce qui nous pousse à continuer, car les retours positifs sont nombreux, notamment de la part des coureurs qui apprécient la convivialité de notre organisation. Car faire venir un coureur pro au repas du midi, et qu’il reste avec nous toute la journée pour ne courir qu’à 19 heures, c’est qu’il est content d’être là"

 

STAYER FR : « Un passé récent nous a appris que ce type d’épreuve passe rarement le cap des deux éditions ( les courses de derny à Marquette les Lille et à Amiens en sont les derniers tristes exemples) Selon toi, il y aura une troisième édition en 2018 du Critérium de Longjumeau ? »

Eric RAMOS : " Pour nous, pas de souci, il y aura bien une troisième édition en 2018 !"

 

STAYER FR : « Enfin, en ce qui concerne les prestations des équipages entraîneur/coureur, quel a été ton ressenti ? Qu’est-ce que tu attends d’eux pour l’édition 2018 ? »

Eric RAMOS : " Il s’agit pour la plupart de pilotes « derny » d’expérience, et je les laisse gérer les phases sportives lors de l’épreuve. Nous avons juste intégré des amis pilotes, avec Joël Gallopin et Rémy Turgis, à qui j’avais demandé de driver leurs fils respectifs, et ainsi faire un clin d’œil sympathique à l’épreuve.!"

 

 

Patrick Police, pour STAYER FR

le 9 Octobre 2017

Avec mes remerciements à Eric Ramos pour sa collaboration, et André Louvet et Isabelle Guitard pour les photos

 



09/10/2017
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Sports pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 125 autres membres